Header Ads

Micro WEB: Interview de Hafedh Khediri alias SK-ONE (Graffeur Tunisien)

Hafedh Khediri (SK-One)


Il s’appelle Hafedh Khediri et est sans doute l’un des meilleurs graffeurs Tunisien.

Banlieusard talentueux,  ses œuvres parent de lui. Que ce soit sur toile, sur murs ou autres supports, les graffitis de SK-One se démarquent par leurs styles.

Il prépare actuellement sa prochaine exposition à la Marsa prévue pour le mois de janvier 2011.

Hafedh Khediri  alias SK-One s’est prêté au micro de la banlieue et nous a offert cette interview exclusive.

ENJOY


Graffiti SK-One (feat Meen-One) au 8ème printemps des arts plastiques à la Marsa


Micro WEB :  SK-One, présentez vous pour ceux qui ne vous connaissent pas encore.

SK-One :  
Je m’appelle  Hafedh Khediri, je vais bientôt avoir mes 26 ans et j’habite à Ezzahra (dans la banlieue sud de Tunis). Je suis technicien en informatique industrielle.

Micro WEB : Racontez nous vos débuts avec le graffiti

SK-One :  

A la base je dessinais beaucoup de trucs quand j’étais petit.
Adolescent, j’ai découvert la culture hiphop qui a tout changé dans ma vie.
J’ai commencé à écouter du rap et j’étais curieux de tout savoir sur cette culture. Ma passion et mes recherches m’ont mené à la découverte du graffiti… J’ai tout de suite aimé le concept (liberté artistique, dessins, tout quoi..).

Au début j’étais inspiré par les graffeurs américains tel que SEEN, CORNBREAD et pleins d’autres graffeurs de la vieille école. Et avec le temps, ça a évolué…


Graffiti SK-One à Ezzahra - Banlieue Sud de Tunis

Micro WEB : Vous souvenez vous de votre premier graffiti (en plein air) ?

SK-One :
Héhé, j’oublierai jamais mon premier coup de bombes ! C’était il y a 9 ans je crois, au terrain de basketball d’Ezzahra c’était marqué « ART 2 RUE ».


Micro WEB : SK-One, près de 10 ans dans le domaine du graffiti, votre évolution ?

SK-One :
Au début j’ai voulu essayer tous les styles, mais avec le temps je me suis senti à l’aise avec le semi-wildstyle et en parallèle j’aimais faire des flops et des tags.


Graffiti SK-One Chez Digital Iris - La Marsa 2010



Chez Privé Coiffure - La Marsa 2010

Micro WEB : En tant que graffeur tunisien, que pensez vous du présent du graffiti en Tunisie ?

SK-One :
En Tunisie, la culture du graffiti vient tout juste de se montrer (je parle du graff pas des messages du foot..).
Il y a beaucoup de gens qui aiment le graffiti en Tunisie même s’il n’y en a pas beaucoup qui le pratiquent vu le manque de matériel.

Il y’a quelques graffeurs tunisiens qui ont un bon niveau, et d’autres qui débutent… Je conseille à tout graffeur débutant de faire des recherches et d’apprendre à créer son propre style. J’espère que ça va s’améliorer d’ici peu de temps…


SK-One à l'oeuvre

Micro WEB : Que pensez vous du tag ?

SK-One :
Bon par rapport au tag, c’est la base du graffiti. Ça s’est par la suite amélioré pour arriver aux fresques de nos jours… Mais si on veut tagger, soit qu’on fait un bon, sinon ce n’est pas la peine, car ça devient du vandale.


Micro WEB : Justement, beaucoup jugent que le tag et le graffiti sont des délits, des actes de vandalisme qu’il faudrait réprimer. Votre avis

SK-One :
Chacun est libre de penser ce qu’il veut, mais parfois on préfère voir « quelque chose » sur un mur que de le voir sale et déprimant… Il faut savoir aussi que de nos jours, le graffiti est reconnu comme une forme d’art, et il est présent dans les galeries d’art et ceci même en Tunisie… Donc si quelqu'un pense que c’est un crime, c’est qu’il a un problème visuel. Héhé…



Exposition "EVASION URBAINE" chez ARTYSHOW - La Marsa - 2009

Micro WEB : Et que pensez vous du fléau des écritures et tags anarchiques qu’on observe dans nos villes depuis un moment?

SK-One :
C’est du n’importe quoi, et ça dévalorise ce que les graffeurs font... Je condamne, ça s’est sûr.


Micro WEB : SK-One : Comment voyez-vous l’avenir du graffiti en Tunisie ?

SK-One :
Je pense et j’espère que ca va s’améliorer vu que la culture de rue et en force depuis un bon moment…


"Pimp my 4L" by SK-One - Radès

Micro WEB : SK-One, votre mot de la fin pour blog WLED EL BANLEUE et ses lecteurs.

SK-One :
D’abord merci pour l’interview. Pour le blog, je découvre et je le trouve vraiment bien. Je crois que je vais devenir fan. Héhé !

Et pour les lecteurs, je dis… : KEEP IT REAL !!!


Signé Hafedh Khediri SK-One

Merci à vous qui nous suivez à Ezzahra et partout ailleurs sur Blog Wled El Banlieue.

6 commentaires

Anonyme a dit…

Comme le dit si bien la Fonky Family " gloire à l'art de rue" !
En espèrant que les grafffeurs se multiplient en tunisie, je soutiens ceux qui rendent les murs moins triste et qui par la même occasion véhiculent un message...
Bonne continuation !
Bess

Anonyme a dit…

merci bcp bess, tré sympa ton com

sk-one

Anonyme a dit…

Sahet ya khouya...
COntinue mon frere et bon courage pour l'expo
khouk eL seed

Anonyme a dit…

salut khouya, merci bcp pour ton soutien , ca fait plaisir mon ami:)))
et bonne continuation a toi aussi:))esperons qu'on se rencontre été 2010;)

sk-one

Anonyme a dit…

j'aime bcp l'art de graffitti

Anonyme a dit…

c bien Hafedh! 7lowa yesser el graffiti eli ta3mil fiha! :))
billéhi faméchi expo walla èaja 9rib bech ta3milha!
et Merci ;-)

Fourni par Blogger.