Révolution Tunisienne © : pour la mémoire (Part 1)




Tout a commencé un vendredi… Le 17 décembre 2010.

A Sidi Bouzid, un marchant ambulant, Mohamed Bouazizi se met le feu au corps devant le local du gouvernorat…

Mohamed Bouazizi : martyre et symbole de la Révolution 

Un "acte isolé" que les médias tentent de relativiser…
La goûte d'eau qui fait déborder le vase…
Touché dans sa dignité, le tunisien, fier, n’était plus prêt de se taire.

Les manifestations atteignent la capitale

Le coup d’envoi « s’est donné », spontanément… Le vent de la révolution avait déjà commencé à souffler.
Parti de Sidi Bouzid, avançant de ville en ville, de gouvernorat en gouvernorat, en gagnant de la force… Bientôt la brise se transforme en vent puissant… Un vent qui a atteint la capitale.. C’était déjà le cyclone…

Oppression, pot de vin, vol, corruption … Le tunisien « fad », crie son ras-le bol, se révolte…

La fin approche ..

La Révolution © on y était déjà…

Lire la deuxième partie...


Aucun commentaire

Fourni par Blogger.