30 avr. 2011

Khmais Boubtane : LE reporter de la révolution tunisienne

Khmais Boubtane - LE reporter de la révolution

C'est sans doute l'une des figures symboliques de la révolution tunisienne..
Khmaies Boubtane, le reporter de la télévision nationale qui campe dans le sud tunisien depuis la fin du mois de février, date du début de la révolution en Libye..

Nombreux sont ceux qui ont du mal à apprécier la télé nationale vu la qualité de l'information fournie, et qui, souvent, ne satisfait pas les attentes du peuple tunisien avide d'une information à la fois transparente et responsable, digne de la révolution..

Khmais Boubtane lui, même s'il appartient à ce système, somble faire l'exception..

Khmais Boubtane à Ras Jdir

Plus de deux mois déjà que ce journaliste se trouve sur les frontières sud de la Tunisie. Deux mois durant lesquels il nous a quotidiennement éclairé sur la situation dans les campements des réfugiés à Ras Jdir, dans lesquels il a partagé le quotidien des milliers d'hommes et de femmes de toutes nationalité qui ont fuit la guerre en Libye, dans lesquels il a coutoyé les centaines de bénévoles des organismes humanitaires nationaux et internationaux..

Et alors que d'autres journalistes dorment dans du coton puis se présentent à l'écran pour nous fournir de l'information même pas digne de ce nom, Khmais Boubtane lui, est au cœur même de l'action, sur le passage frontalier de Dhiba, risquant sa vie pour nous faire parvenir l'information juste sur les combats et altercations entre les troupes du colonel Kadafi et les insurgés libyens qui ont fini par atteindre notre territoire national.

Reportage de Khmais Boubtane à Dhiba

Ce courage, ce patriotisme et cet amour pour ce travail noble qu'est le journalisme ont valu à Khmais l'admiration des tunisiens. Une admiration, je dirais même un amour comme en témoigne les premières pages Facebook dédiés à Khmaies Boubtane le journaliste. Un minimum, auquel s'ajoute cet article de Wled El Banlieue, en signe de reconnaissance à cet homme qu'on aime.

Bravo Khmais .. On est fier de toi .