24ème session des JCC : du 16 au 24 Novembre 2012





Les Journées Cinématographiques de Carthage (JCC) reviennent dans leur 24ème session, du 16 au 24 Novembre 2012.

Marquez donc les dates !!!!

Anciennes affiches des JCC

Marquez les dates pour plus d’une raison : 

-Tout d’abord parce qu’il s’agit de la première édition post-Révolution Tunisienne. 

-Marquez aussi les dates car cette session aura la double tâche de revenir aux principes fondateurs des JCC depuis 1966, dont la pertinence et les valeurs restent entières, tout en réinventant une approche qui tient compte des réalités du siècle nouveau. 


Quelle vision, quelles propositions nouvelles, quelles perspectives d’avenir à proposer en réponse aux nombreuses et légitimes attentes du public. Comment surtout répondre aux attentes d’une jeunesse tunisienne qui a semé dans le monde entier des concepts de liberté, de justice et de dignité? 

Pour répondre à toutes ces questions, l’équipe en charge de la session n’avait d’autres choix que de mettre l’art et la culture au centre de ses préoccupations. Elle assume cette mission avec la conviction d’un engagement pour défendre la création et le droit à la création. C’est même le seul mot d’ordre qui dicte ses orientations et ses choix. 

Le Comité Directeur des JCC a pris le parti de fédérer les associations, les structures professionnelles, les institutions et les compétences nationales autour de l’évènement. C’est dans ce cadre de concertation, de réflexion et de proposition que nous œuvrons à la préparation du festival. 

Mohamed Médiouni : Le Président du Comité Directeur des JCC

À ses côtés, un Comité d’organisation à l’écoute des préoccupations du secteur du cinéma et du public et qui se fixe une obligation de résultats dans un contexte de rupture avec le passé. Nous faisons cela pour notre public local mais aussi pour nos visiteurs internationaux, pour qui JCC résonnent avec engagement en faveur du cinéma Arabe et Africain et cela depuis bientôt cinq décennies. 


Les JCC sont bien plus qu’un évènement phare de la scène artistique tunisienne. Elles sont un acquis et un trésor national précieux. Il revient donc à chacun de les préserver et de les valoriser afin qu’elles continuent à vivre et à servir le rayonnement culturel de la Tunisie.

Mais un festival de cinéma, c’est d’abord des films. Une moisson de films venus du monde entier, offerts au plaisir du plus grand nombre. C’est aussi l’occasion de vivre et d’expérimenter des découvertes, des rencontres, des débats sur des sujets d’actualité et des projets qui se réalisent. Ambitieuse, cohérente, éclectique et de nature à satisfaire les plus exigeants, la programmation promet de belles et stimulantes surprises ! 

Une chose est sure : La jeunesse sera au cœur de l’édition et c’est elle qui en donnera le La ! 

Les JCC, c’est aussi un rendez-vous de professionnels de l’industrie du cinéma international. Dans cet environnement sans frontières, les questions de la production et de la distribution des cinémas arabo-africains sont plus que jamais d’actualité. Il s’agit, aujourd’hui, de repenser et de revitaliser ces principes et ces canaux par notre génie propre pour les arrimer à la dynamique d’un monde globalisé, en mutations constantes et immédiates et que les technologies numériques ont rendus à la fois plus proches et, paradoxalement, moins accessibles. Pour toutes ces raisons, je vous le dis chers amis : Marquez les dates ! 

Mohamed Médiouni 
Président du Comité Directeur




Aucun commentaire

Fourni par Blogger.